Sélectionner une page

Psychothérapie

L’histoire de la psychothérapie et des premiers thérapeutes remonte à l’Antiquité ; selon Yves Lefebvre, Philon d’Alexandrie utilise le terme de thérapeute pour décrire des ascètes juifs – probablement issus de la secte des Esséniens) qui traitaient les troubles de la psyché. Comme pour la plupart des guérisseurs traditionnels, la formation des thérapeutes ne s’effectuait pas de façon scolaire mais en pratiquant une ascèse rigoureuse. Nous verrons que les psychanalystes, pour devenir thérapeutes, se plient également à la longue discipline d’une psychanalyse personnelle.

En raison de l’extrême diversité des pratiques, l’exercice de la psychothérapie reste très méconnu, y compris par de nombreux psychothérapeutes! Un psychothérapeute peut avoir une formation médicale, psychologique ou paramédicale (orthophoniste, infirmier, kinésithérapeute, rééducateur en psychomotricité), mais aucune de ces formations de base ne suffit à devenir psychothérapeute, car les différentes formations universitaires délivrant les diplômes reconnus par l’Etat ou les universités ne forment pas spécifiquement à la psychothérapie. Cependant elles enseignent les bases théoriques indispensables à la compréhension du fonctionnement psychique humain ; les étudiants suivent des stages qui leur permettent de rencontrer des patients, le plus souvent en institution. 

Les différents courants de psychothérapie ont établi des cursus de formation qui exigent souvent une psychothérapie personnelle approfondie. Le candidat psychothérapeute, supervisé par un collègue expérimenté, prend en charge pendant une période suffisamment longue un ou plusieurs patients. Après une formation théorique et clinique de plusieurs années, ses pairs le reconnaissent apte à l’exercice de la psychothérapie. La plupart des psychothérapeutes adhèrent à une organisation professionnelle qui reconnaît leur formation comme valable et exige le respect d’un code de déontologie. Depuis une vingtaine d’années, des psychothérapeutes se sont regroupés pour créer le Syndicat national des praticiens en psychothérapie (SNPPSY) ; une commission de déontologie a rédigé un code.

Il existe différents courants de psychothérapies :

  • La psychanalyse et les psychothérapies d’inspiration psychanalytique
  • Les thérapies cognitivo-comportementalistes ditesTCC
  • les thérapies de soutien
  • Les thérapies de couple
  • Les thérapies familiales
  • Les psychothérapies intégratives ( qui intègrent différents modèles)
  • L’hypnose
  • L’EMDR (thérapie par les mouvements oculaires)
  • La relaxation et la sophrologie

    Toutes ces techniques nécessitent des formations longues ainsi que des supervisions.

 

 

 

Commencez dès maintenant

Inscription

C’est simple et rapide

Prenez rendez-vous

Sélectionnez votre thérapeute et renseignez votre moyen de paiement

Téléconsultation

Echangez avec votre thérapeute au travers de votre ordinateur ou tablette