Sélectionner une page

La thérapie familiale

La thérapie familiale est un modèle de psychothérapie qui réunit les parents et l’ensemble des enfants, c’est-à-dire deux générations. Son but est de dénouer des différents problèmes posés par les uns et les autres et de redonner à la famille ses capacités de fonctionnement.

Historique

 

La thérapie familiale systémique s’est développée aux USA dans les années 50. Elle s’est inspirée des données de la biologie, de la psychologie, de l’éthologie, de l’anthropologie, de la sociologie, de la cybernétique, … À partir de ces sciences et de la pratique des cliniciens, l’idée est née de concevoir la famille comme un système dans lequel interagissent les éléments (les membres de la famille) et à partir duquel d’autres systèmes sont en résonance (école, travail, …).

La souffrance d’une personne résulte des difficultés des autres et retentit sur le groupe familial. À partir de l’école de Palo Alto (Mental Research Institute) et des cliniciens de New-York, ce modèle s’est développé en Europe, enrichi par le mouvement anti-psychiatrique. Il s’est développé en Italie, en France et constitue aujourd’hui un modèle de traitement reconnu par tous et complémentaire des autres approches.

Indications & Contre-indications

 

Tout problème retentissant sur la famille peut faire l’objet une consultation familiale. Mais les dépressions, les obsessions, les phobies sont avant tout des indications de thérapies individuelles.

Les meilleures indications concernent les difficultés de l’adolescence : conduites addictives, tentatives de suicides, troubles des conduites alimentaires, troubles du comportement… l’adolescent exprime des souffrances en relation étroite avec ses frères et sœurs, ses parents Les crises de l’adolescence résonnent avec le processus d’autonomisation et d’individuation.

Il n’y a pas à proprement parler de contre-indication : il faut être prudent en décidant de « réunir » une famille, et tenir compte des sensibilités des uns et des autres.

Les divorces des parents, les recompositions familiales, les remariages conduisent à réfléchir à la présence souhaitée des uns et des autres. On organise souvent des sessions avec des sous-groupes familiaux.

Durée

La durée des séances est variable et dépend des problèmes posés du nombre de personnes présentes, de la façon d’exercer des thérapeutes. Habituellement, les séances durent une heure, parfois une heure trente. Le rythme des séances varie en fonction des mêmes paramètres énoncés précédemment. Habituellement, les rendez-vous ont lieu une fois par mois; si la famille traverse une crise grave, les séances sont plus fréquentes.

Commencez dès maintenant

Inscription

C’est simple et rapide

Prenez rendez-vous

Sélectionnez votre thérapeute et renseignez votre moyen de paiement

Téléconsultation

Echangez avec votre thérapeute au travers de votre ordinateur ou tablette